« On était devenu des esclaves »

C’est par colère que Ludivine Leprêtre est passé en bio. 5 ans après, la jeune éleveuse laitière, de Boulogne-sur-Helpe (59) a retrouvé son amour du métier.

DSCN0204_Ludivine ┬®DR

« À cause d’un parcellaire morcelé, avec mon mari Raphaël, on devait aller traire nos vaches chaque jour dans les prés dont on valorisait l’herbe à 100 %. C’était physique ! On a réussi à rassembler les terres, on a emprunté, on s’est agrandi ».

La ferme fait 130 hectares. À l’époque – il y a peu ! – ils étaient très jeunes, et Ludivine Leprêtre, 34 ans aujourd’hui, n’en revient encore pas que les banques aient suivi ! Puis ils ont construit les étables, commencé à cultiver du maïs pour nourrir les bêtes et puis à traiter, pour protéger les cultures. Système intensif. Plus ils produisaient – 730 000 l/an –, moins ils gagnaient. En 2009, la crise du lait les fait toucher le fond.

« Notre métier n’avait plus de sens, on était devenu des esclaves. J’étais en colère contre le système. Un jour, un contrôleur laitier nous a dit : “ Et la bio, y avez-vous pensé ?“. » 

En une semaine, ce fut une évidence pour Ludivine.

« Aujourd’hui en bio, notre charge de travail reste énorme. Par exemple, nous, on peut nous voir du printemps à la fin de l’été sur le tracteur à faucher ! »

Dans un sens, puis dans l’autre sur la route !  

« Mais j’ai retrouvé ma passion d’adolescente pour les animaux », dit-elle. Parfois, il m’arrive d’aider les collègues sur des questions de santé animale, de donner des conseils pour sortir des antibio ! J’en suis fière ».

Il y a peu, le couple a dû faire face à un incendie : une  catastrophe dans laquelle une part des bâtiments et du troupeau est partie en fumée. Tant bien que mal, Raphaël et Ludivine se sont relevés. Bientôt les emprunts devraient être remboursés. Enfin, Ludivine espère bien. Et vous savez quoi ? Le maroilles bio au lait non pasteurisé, le seul en France ? C’est avec le lait de leurs vaches qu’ils vendent à Biolait qu’il est réalisé, à L’Esat, centre d’aide par le travail, de Feron  http://www.reseau-gesat.com/Gesat/Nord,59/Feron,22730/esat-ferme-du-pont-de-sains,e1137/… De quoi être fier.