Les bombes à graines : armes de verdissement massif

CB88_P35_Pratique_Bombeagraines_DR

 

C’est un microbiologiste et agriculteur japonais qui, sans le savoir, a inspiré les bombes à graines. Masanobu Fukuoka (1913-2008), précurseur de l’agriculture naturelle et de la permaculture, avait pour principe de laisser faire la nature et n’intervenait dans les cultures que pour faire des ajustements. Ses grains de riz, semés à la volée, étaient enrobés d’argile : elle les protégeait des oiseaux et autres prédateurs avant que la pluie ne les lave et déclenche la germination.

L’idée de la boulette a séduit les urbains en mal de nature, à commencer par les habitants d’un quartier de New York qui dès 1973 ont lancé des seed bombs (bombes à graines) dans les terrains vagues pour les fleurir et en faire des jardins collectifs. Ainsi naît le mouvement de Guerilla Gardening (Petite Guerre jardinière) ou Green Guerilla (Petite Guerre verte) qui se décline un peu partout dans le monde avec l’idée de se réapproprier les espaces délaissés, y faire renaître la nature, retrouver le contact avec l’agriculture, favoriser les relations humaines…

Ces espaces sont des plus variés : friches, ronds-points, parterres non fleuris, bas d’immeuble, fissures dans les murs…, pourvu qu’il y ait un peu de terre.

La Petite Guerre jardinière française est active dans plusieurs villes, notamment Paris où la place de la République qui, alors qu’elle accueille Nuit Debout, se voit couvrir de jardins en bouteille, de plantations au pied des arbres, de slogans de Green Guérilla, etc. qui défieront un temps les autorités.

Mais chacun peut participer à son niveau, sans forcément braver les interdits, simplement en mettant des plantes en terre. Il suffit de connaître la nature du sol concerné pour définir quel végétal y faire pousser. Des conseils, entre autres infos, sur www.guerilla-gardening-france.fr

Découvrez comment fabriquer des bombes à graines bio dans CULTURE(S)BIO n°88 offert par votre magasin Biocoop, dans la limite des stocks disponibles, ou à télécharger sur biocoop.fr

© DR