Ils ont dit oui à Biocoop !

Ils ont dit oui_BLOG_CB86_CreditK.Pasquinet-A.Salle

Comme Céline, Véronique et Marc, que l’on a vus p. 44 du n° 86 de CULTURE(S)BIO (magazine offert par votre magasin Biocoop, dans la limite des stocks disponibles, ou à télécharger sur biocoop.fr), Karine et Agnès ont sauté le pas en changeant d’orientation professionnelle pour ouvrir un magasin Biocoop. Pourquoi, comment, leur devise ? Confidences express.

Karine Pasquinet


Biocoop La Graine de Lin à Embrun (05), Ex-comptable dans l’immobilier, 41 ans

 Quel a été le déclic ?
La volonté de consommer autrement avec l’arrivée de mes enfants et, en parallèle, une certaine lassitude dans mon travail.

Pourquoi avoir choisi Biocoop ?
Pour la charte et l’éthique du réseau, et pour tout le travail réalisé dans la construction des filières avec les producteurs.

Quelles sont les qualités premières pour ouvrir un magasin Biocoop ?
Il faut adhérer au système Biocoop et être en accord avec la politique menée. On ne fait pas simplement du commerce, on est sociétaire.

Et si c’était à refaire ?
Je ferais la même chose, dans le même réseau, pas ailleurs.

Votre devise depuis que l’aventure Biocoop a commencé ?
Être à l’écoute des attentes des clients et y répondre le mieux possible en leur apportant les produits qu’ils souhaitent.

Le mot choisi /photo
Implication

 

—————————————————–

 

Agnès Salle

Biocoop L’Albret Vert à Nérac (47), Ex-contrôleuse en hygiène alimentaire dans une société de service, 40 ans

Quel a été le déclic ?
L’arrivée de mon deuxième enfant suivi d’un congé parental, et la rencontre avec de nombreux producteurs bio.

Pourquoi avoir choisi Biocoop ?
Je voulais travailler dans le bio et le commerce. Et grâce à de nombreux échanges avec les acteurs du territoire et une bonne connaissance du tissu local, le réseau Biocoop est apparu comme une évidence.

Quelles sont les qualités premières pour ouvrir un magasin Biocoop ?
La ténacité et la persévérance.

Et si c’était à refaire ?
Je re-signe tout de suite ! Le plus difficile dans l’ouverture d’une entreprise, c’est la gestion de l’humain mais c’est aussi le plus enrichissant.

Votre devise depuis que l’aventure Biocoop a commencé ?
Savoir ce que l’on veut et où l’on veut aller.

Le mot choisi /photo
Épanouissement