CULTURE(S)BIO N°81 : Interview de Anne-Sophie Huchet

Transmission des savoirs : des recettes en héritage

Interview de Anne-Sophie Huchet, diététicienne, Scarabée Biocoop,
Cesson-Sévigné (35)

Suite du dossier, p. 14, de CULTURE(S)BIO n° 81, magazine à retrouver
en magasins Biocoop, dans la limite des stocks disponibles, ou sur www.biocoop.fr
.

Anne-Sophie_Huchet_©Scarabée-Biocoop
Crédit : Scarabée Biocoop

Au magasin Scarabée Biocoop, qu’est-ce que « le coin recette minute » ?

Dans un petit espace dédié, je prépare quotidiennement une recette devant les clients du magasin. Je présente les ingrédients de la recette, sans oublier de mentionner son coût. L’objectif est de proposer une cuisine familiale, rapide, facile, équilibrée et économique selon les recettes. Gâteau de carottes, tartare d’algues, galettes de tofu ou fenouil… Je crée les recettes, selon la saison, mon inspiration du moment, les nouveaux produits du magasin, etc. Je les teste chez moi, avant qu’elles ne débarquent en magasin. Soit les gens suivent la réalisation sur place, avec mes explications, soit ils prennent la recette sur papier et quelques explications supplémentaires. Je leur donne aussi des astuces pour se l’approprier : s’ils n’aiment pas tel ingrédient, je leur propose une alternative, par exemple. Lors d’une nouvelle visite en magasin, ils viennent me parler de leurs réalisations. C’est un lieu très vivant, où chacun peut évoquer ses propres préparations, ses astuces culinaires… Les clients ont à cœur d’expérimenter de nouvelles recettes originales, pour épater leurs amis mais surtout pour varier leur quotidien alimentaire.

 

Comment se déroulent les ateliers de cuisine ?

Ces cours de cuisine de 3 heures ont lieu dans une salle annexe ou dans la salle du restaurant Pique-Prune, attenant au magasin. On se retrouve autour d’une table. Je propose toujours une thématique spécifique pour apporter de nouvelles connaissances aux participants avant de leur proposer de nouvelles pratiques culinaires : le soja dans tous ses états, les légumes de l’hiver, les algues, les bases de l’équilibre alimentaire… Le cours débute par une partie théorique, les questions fusent. Puis, je présente différentes recettes et les participants choisissent celles qu’ils feront en cuisine. Je passe auprès d’eux afin de les épauler en cas de difficultés… Vient ensuite le moment tant attendu de la dégustation.

 

Ces ateliers donnent-ils lieu à des échanges fructueux ?

Oui, car l’interactivité et la transmission des connaissances et savoir-faire me tiennent à cœur. Les discussions tournent souvent autour du lien entre alimentation et santé, et des bienfaits nutritionnels des aliments. Il est des personnes qui découvrent que la cuisine au beurre n’est pas forcément très bonne pour la santé ; d’autres personnes découvrent les « contre-indications » au jus d’orange. D’autres, plus informées sur la nutrition, évoquent l’impact des produits laitiers sur la santé et sollicitent mon avis de diététicienne. Je réponds à leurs questions, et surtout je leur offre des alternatives : par exemple, concocter son riz au lait avec du lait végétal. Si un groupe a plus de connaissances, je m’adapte et j’étoffe mes propos, en évoquant des notions plus approfondies. Les participants échangent aussi beaucoup entre eux sur leurs lectures ; la santé, l’écologie et l’environnement sont des thématiques qui les passionnent.