Bio, face à la mer

Yoann Marc, maraîcher de 27 ans dans le Finistère : « faire sain avec moins ».

 

IMG_1706[2] ┬®DRYoann Marc cultive des artichauts violets, des choux-fleurs de couleur, de l’oca du Pérou et des oignons de Roscoff avec pour horizon… la mer ! Dans la famille de ce jeune maraîcher, l’agriculture a sauté une génération. « En Bretagne, celle des cinquantenaires en a été dégoutés », précise-t-il. Lui vient de reprendre les 12 hectares de son paysan de grand-père, jusqu’alors en location. Dans l’esprit de Yann, cela a toujours été clair : il voulait faire de la bio. « Pas envie de taper le rendement et rien au bout ! » Pourtant, à 24 ans, il  démarre en conventionnel. «  160 000 euros d’emprunt à la banque, pas d’apport financier personnel  12 600 € d’aide à l’installation, un salarié permanent…, je ne me sentais pas de démarrer d’emblée en bio, sans le savoir-faire et surtout sans un sous. Si par malheur la récolte d’oignons tressés sur laquelle vous misez vos premières rentrées après l’emprunt n’est pas au rendez-vous, un coup de puceron ou d’oïdium, le redoutable champignon microscopique, c’est terminé !  Car en conventionnel, on peut se rattraper plus facilement qu’en bio. J’avais besoin de me faire une trésorerie d’au moins 50 000 euros au cas où je me loupe. »  Alors Yoann a attendu 2 ans : cette année, il entame son An 1 de conversion ! « Je travaille en bio mais mes produits ne peuvent pas être valorisés comme tel. » Il  lui faudra donc trouver des circuits de vente. Pareil en 2016. « Mais en  2e année je compte beaucoup sur mon groupement coopératif BioBreizh et sur Biocoop qui peut aider à valoriser certains produits avec la mention “En conversion”. »  Yann est inquiet mais heureux. Heureux de « faire des produits plus sains avec moins », « de beaux produits, avec un prix de vente juste,  et de voir le clients venir à la ferme ». « Quand ils parlent avec toi, quelle satisfaction ! »

 

* Adhérent du groupement BioBreizh http://www.biocoop.fr/producteurs-bio/Les-groupements-agricoles-partenaires/BIO-BREIZH www.biobreizh.org.